Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d´Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Mise à disposition du contenu de mes pages selon les termes de la «Licence Creative Commons Attribution» *** Pas d´Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) *** *** NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0) ***
Veuillez cliquer ici pour accéder à mon RSS FEED
Veuillez cliquer ici pour m´envoyer un message avec vos remarques!
Haut de page
Retour sur la page d´accueil de mon site - OUVRE UNE NOUVELLE FENÊTRE)
Isabelle NEF, un portrait fait par ??, date ??, cité de la Revue Musicale de Suisse Romande, 1965, No 3, page 12, Cliquer sur la photo pour une vue agrandie
Isabelle NEF, D.R., photographe ??, date ??, lieu ??, Cliquer sur la photo pour une vue agrandie
Recto de la pochette du disque SMS 2257, Cliquer sur la photo pour une vue agrandie
Étiquette recto du disque SMS 2257, Cliquer sur la photo pour une vue agrandie
Étiquette verso du disque SMS 2257, Cliquer sur la photo pour une vue agrandie

Johann Sebastian BACH
Fantaisie en ut mineur, BWV 906
Isabelle NEF

Cette Fantaisie en ut mineur appartient à ces oeuvres où Bach approfondit la technique du clavier. "[...] On sait quel éblouissant claveciniste il fut, et qu'il renouvela de fond en comble la technique de cet instrument par l'usage du pouce jusqu'à lui proscrit. Mais à cela se rajoute l'intérêt très particulier qu'il porte à cette forme semi-libre qu'est la „Fantaisie“.

Il en écrivit beaucoup; très souvent, leur analyse révèle des jeux d'écriture étonnants, mais quelquefois cachés sous des aspects sévères qui tromperaient le lecteur hâtif. Ici, une noblesse alla francese se plaît à un style d'ouverture presque pompeux. Arpèges et traits de structure ternaire alternent, proposant un jeu sur deux claviers avec oppositions de plans et couleurs vivements marquées.
[...]" cité du texte de Luc-André MARCEL publié au verso de la pochette du disque SMS 2257

La Fantaisie en ut mineur BWV 906 vit le jour à la fin des années 1730. "[...] Bach évolue ici dans le style napolitain d’Alessandro et Domenico Scarlatti, dont l’une des principales caractéristiques d’écriture est le croisement de mains. Cette Fantaisie, qui se distingue par des thèmes formulés de manière prégnante et un dynamisme pressant et intense, annonce déjà la forme sonate classique. Après le thème principal vient un épisode apaisé qui fait office de thème secondaire; en deuxième partie, un développement des éléments thématiques précède une reprise écourtée du début. Il est regrettable que la Fugue qui suit soit restée inachevée – ou nous soit parvenue inachevée. Bach s’aventure tellement en terre inconnue dans cette pièce tout à fait originale, plus en forme de fantaisie que de fugue, avec ses chromatismes audacieux, simples ou en mouvement contraire, et ses surprises harmoniques, que l’on a l’impression de se trouver devant un travail préparatoire pour un chef-d’oeuvre à venir.[...]" cité d'un texte de Burkard Schliessmann publié en 2014, traduction de Daniel Fesquet, SACD DDC 25751 de divine art

Isabelle NEF, un portrait fait par ??, date ??, cité de la Revue Musicale de Suisse Romande, 1965, No 3, page 12
Isabelle NEF, un portrait fait par ??, date ??
cité de la Revue Musicale de Suisse Romande, 1965, No 3, page 12
Selon la discographie de Michael GRAY les enregistrements des BWV 1055, 1056 et 971 datent de 1961; il n'est toutefois pas indiqué si la Fantaisie BWV 906 a été enregistrée dans la même période. Le tout est paru en mono sur MMS 2257 et en „Synchro Stéréo“ sur SMS 2257. Dans le début des années 1960, „Synchro Stéréo“ était la dénomination souvent utilisée par „Concert Hall / Musical Masterpiece Society“ pour une mono transformée électroniquement en stéréo: pour ce disque, l'enregistrement d'origine a peut-être été vraiment fait en stéréo, difficile à déterminer. Mais qu'importe, l'interprétation d'Isabelle NEF reste superbe. Elle ne joue ici que la Fantaisie.

À noter que ce disque a été gravé et pressé en Suisse, chez Turicaphon, Riedikon ZH, formellement reconnaissable au sigle 'TU' au bas de l'étiquette et gravé sur le disque avec la désignation de la matrice.

Pour cette présentation, j'ai préféré utiliser le transfert effectué par l'internaute-mélomane «vakatov» - son disque est un exemplaire de l'édition parue en France chez la Guilde Internationale du Disque, en nettement meilleur état que le mien - et publié sur le forum intoclassics.net: je le remercie pour sa générosité. Aussi bien son disque que son repiquage sont d'excellente qualité, je n'ai eu que très peu à faire pour le restaurer.

Voici donc...

Johann Sebastian Bach, Fantaisie en ut mineur, BWV 906, Isabelle Nef, 1961

   Fantaisie en ut mineur, BWV 906 (04:46)

Provenance: SMS 2257

que vous pouvez obtenir en...

pour un téléchargement libre

1 fichier(s) FLAC et 1 fichier PDF dans 1 fichier ZIP


En écoute comme FLAC / WAV / MP3, le format est choisi automatiquement par le navigateur utilisé.

   Fantaisie en ut mineur, BWV 906